Notre ami le ver de terre

Le jardinier a deux principaux amis pour l’aider à cultiver son jardin. L’abeille pour la pollinisation et le ver de terre pour la fertilisation du sol.

Un sol sans ver de terre est un sol mort

Le rôle du ver de terre est déterminant. Non seulement il va aider les racines des plantes à se développer en décompactant le sol grâce à ses galeries. Mais il va fertiliser le sol avec ses déjections. Il est donc important de favoriser les actions des vers de terre.

Depuis des lustres, l’homme s’est obstiner à labourer sa terre. Avec les « progrès » technologiques et les nouvelles machines, la fréquence de labourage sur un même champ s’est accélérer et la profondeur retournée a augmenté. La terre remontée à la surface et mise à nue se dessèche et se compacte, ressemblant à de la boue. Les vers de terre meurent et le sol perd en fertilité. L’homme est donc obligé d’augmenter les doses d’engrais chimiques…

Un engrais naturel

Il est donc impératif d’entretenir la vie du sol. Le rôle du paillis est déterminant. Il permet de maintenir l’humidité du sol et nourri les vers de terre qui, en remontant, ameublissent la terre. Plus besoin de labourage et d’engrais chimique. Les vers travaillent pour vous.

Les déjections de ver de terre sont connus pour être de puissants fertilisants. Vous pouvez en incorporer au potager en achetant du vermicompost (ou lombricompost) en jardinerie ou en le produisant vous même. Il existe des caisses pour faire du lombricompostage, c’est généralement bon marché et cela permet de se débarrasser de ses déchets de cuisine de manière écologique.

Quelques astuces:

Si vous avez un poulailler, utilisez la paille souillée par les poules pour pailler vos arbres ou votre potager. Les déjections de poules sont riches en azote et attirent les vers de terre.

Si vous avez un coin de votre terrain où le sol est trop compact, installez un tas de fumier et laissez composter. Les vers vont remonter vers le fumiers en décomposition et vont ameublir le sol. Vous pourrez ensuite déplacer votre tas vers un autre coin compacté et planter à la place un arbre fruitier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s